ORIANTHEATRE Dance Company

**The BEST performance award from the 19th International Pula Festival – Croatia, 2013**

**Prix de la MEILLEURE performance au 19e Festival International de Pula, Croatie, 2013**


Premier / Première : 2012 – Duration / Durée : 55 min – Genre / Genre : Dance & interdisciplinary performance / Danse & l’art multidisciplinaire – Concept, Direction & Choreography / Conception, Mis en scéne & Chorégraphie Mehdi Farajpour – Sound & music / Son & Musique : Arnaud Rollat & Phillip Glass – Technical Director / Régisseur téchnique : Arnaud Rollat – Dancers / Danseurs : Neus Canalias Avila, Antonio Izquierdo Martínez, Sílvia Brossa I Marí, Quim Vilagran Casanovas, Maria Frigola Butiñà, Mehdi Farajpour – Stage designer / Scénographie : Mehdi Farajpour – Online drawing / Dessin en ligne : Felix Soletic & Valentina Ferarro – Co-producers / Co-producteursEscola de la dansa de Celrà (Rosa Casas) & Théâtre Atenue (Spain) – Oriantheatre Company (France) – International Festival Zadarsnova (Croatia).

Supported by / soutenu parL’escola de dansa de celrà, Théâtre de l’ATENEU (Spain) / International Festival Zadarsnova / International Pula festival (Croatia).


CONCEPT :

ETC, ETC was the two very last words written by Antonin Artaud in his last notebook. This was the beginning for Mehdi FARAJPOUR to start a visual research on that moment. The word ETC represents a moment when one prefers to stop talking about a specific subject. That is the time for many people to end up with the word ETC. Very often there is a reason behind this interrupting action. A reason that fonctions as a barrier set up either by the society or by the person itself. In either ways, the result is the same: Limited freedom.

The performance «etc, etc.» is a research on Psychological choreography through which Mehdi Farajpour is talking about the moment of «etc, etc». He explains this very moment through physical expressions, choreography, images, drawing, video, poetry, etc.

PROPOS :

ETC, ETC. sont les deux derniers mots écrit par Antonin Artaud dans son dernier cahier. Et cela, était le debut pour le chorégraphe, Mehdi FARAJPOUR, a commencé un recherche visuel autour de ce moment. Le mots ETC représente ce moment où l’on a tant de choses à dire, à confier, mais que l’on préfère abréger. C’est ce moment où les phrases se terminent par « etc, etc. ».

Bien souvent, une raison inconsciente nous amène à nous interrompre. Une raison qui fonctionne comme une barrière, une barrière mise en place par la société ou par l’interlocuteur lui-même, mené par ses sentiments profonds. Dans tous les cas, la conséquence reste la même : une limitation de la liberté d’expression personnelle. 

La performance « etc, etc. » est une recherche chorégraphique et physiologique d’après les pensées de l’écrivain, théoricien et artiste complet, Antonin Artaud, dont l’ultime écrit s’est achevé sur ces mots : « etc, etc. ». Mehdi Farajpour traduit ce moment de l’« etc, etc. » à travers une chorégraphie où se mêlent expression physique, images, dessin, vidéo et poésie, conférant à ce projet une structure interdisciplinaire.