ORIANTHEATRE Dance Company

Created in / Création : 2019 – Duration / Durée : 60 min – Genre : Dance Installation / Installation chorégraphique – Concept, Direction & Choreography / Conception, mise en scène & ChorégraphieMehdi Farajpour – Music / Musique : Steve REICH (Music for 18 musicians) – Video / Vidéo : Mehdi FARAJPOUR
Performers : Neus Canalias Avila, Tabea Wittulsky, Issac Espinoza Hidrobo, Josip Pino Ivancic, Vladimir Butkovic, Maja Tuka, Ivana Natasa Turkovic, Martina Benic, Rocco Bertuzzi, Daria Krepkova, Anika Ghiraldo, Nika Janus.

Coproduced by / Coproduit par  ORIANTHEATRE Dance Company & PUF Festival

A spacial thanks to the dancers of PARIS SUMMER ACADEMY 2017 for the first try-out session in Paris: Oscar Cheong Cho Seng, Jane Hamor, Jennifer Schecker, Margo De Smet, Jason Yap Kean Beng, Natalie Tin Yin Gan, Merve Ceyhan, Chiara Marcassa, Charlotte Bousi, Vlada Malaeva, Duarte Bénard, Norhaizad Adam, Annabelle Laik, Inga Galinytė, Sarah Rees, Helena Scheungrab, Lucie Belliveau, Isaac Espinoza Hidrobo, Neus Canalias Avila & Antonio Izquierdo Martínez.


DEFINITION OF THE WORD: META

META; from greek; is carrying several layers of meaning such as Beyond, Behind, Across, With or even After. But to me as the creator of this performance (META), the most important meaning of it is its conceptual definition that often is described as something that is «self-referential» or «referring to itself in term of genre and form». When writing the choreography and working on the concept, I tried to stay faithful to this meaning of « self-referential» by not trying to stay faithful to any of those known institutional art forms such as dance, theatre or even the performance art. META, to me, is a «dance installation» that won’t fit into any of those existing frames. Mehdi Farajpour


À PROPOS DU SPECTACLE :

META vient du grec et ce mot porte en lieu plusieurs couches de sens telles qu’ « Au-delà », « Derrière », « À travers », « Avec » ou même « Après ». Mais ici, le sens le plus important de META est sa définition conceptuelle qui est souvent décrite comme quelque chose qui est « autoréférentiel » ou «se référant à lui-même en termes de genre et de forme ». En écrivant la chorégraphie et en travaillant sur le concept, j’ai essayé de rester fidèle à ce sens de « l’autoréférentiel » en n’essayant de n’être conforme à aucune de ces formes dansées, théâtrales ou performatives identifiées. META, pour moi, est une « installation dansée » qui ne rentre dans aucun cadre existant. C’est un spectacle qui interroge symboliquement des notions métaphysiques inhérentes à notre condition.


CONCEPT:

META is about life that can last only for a second or for an eternity.
TIME; that strange feeling, expending its arms from the birth to the death.
DEATH; is the life itself as one dies every second and re-born in a moment.
MOMENT; this very present time, often scarified for a better one in the future.
FUTURE; a moment that hasn’t come, yet one can give the whole life away for it…
And this repetition, repetition, repetition,…


CONCEPT :

META, c’est une vie qui ne peut durer qu’une seconde ou une éternité. C’est un rapport au TEMPS ; ce sentiment étrange, étendant ses bras de la naissance à la mort. C’est notre lien avec notre MORT ; qui est la vie elle-même comme on meurt chaque seconde et renaît en un instant. C’est l’espace d’un MOMENT ; ce moment très présent, souvent scarifié pour un meilleur à l’avenir. Notre AVENIR ; un moment qui n’est pas venu, mais auquel on peut lui donner toute sa vie…
Et cette répétition, répétition, répétition…


FULL VIDEO IS AVAILABLE VIA THIS LINK


Teaser